Raid Océan - 3/09/2016

Equipe Cathy C - Marianne

Nous sommes parties avec pour objectif d'aller jusqu'au bout.

Ma première inquiétude était de ne pas être recalées à la barrière horaire de 11h15, il fallait arriver au bout quoi !
Nous avons donc entamé un trail avec un petit rythme mais qui nous a permis de bien échauffer les machines et d'aborder les canoës. Belle vue sur les deux aiguilles de la cathédrale Sainte Etienne dans la brume et belle ambiance au niveau des halles de Bayonne. Tout comme Lydia j'étais fière de repasser sur les traces de mon père qui habitait rue de la poissonnerie (que nous avons emprunter pour nous rendre à la peña où l'on nous remettait la carte de CO).

Et cette CO on l'a réalisée d'un trait, et on est vite repartie retrouver notre canoë.

La CO au bois était bien courte et facile et cathy l'a avalée d'un coup d'un seul. J'y est laissé ma montre, peut-être sonne t-elle depuis deux jours comme à son habitude à 10 heures.

Et nous voilà reparti sur l'Adour. "Heureusement que nous ne sommes pas des touristes, dis-je à Cathy, autrement merci le paysage, entre l'usine de soufre et la métallurgie !"
Mais bon nous voilà arriver dans le chenal, mais encore faut-il remonter le canoë jusqu'à la plage. Nous n'avons trouvé aucun galant ayant pitié de deux pauvres filles mais seulement des organisateurs les bras croisées. De rage j'ai déposé le canoë à leurs pieds pour leur montrer notre détermination !

Et nous voilà parti pour 4 km500 dans ce sable pas vraiment dur sous le soleil à chercher cette balise que ne se dévoilait jamais. Cathy commence à souffrir et à grimacer. Je l'encourage, la pousse un peu mais il vaut mieux marcher ; nous finirons bien par atteindre notre objectif.
Nous voici donc au parking VTT. Je retrouver Bernard qui se ravitaille en attendant ses coéquipiers. J'en profite pour alléger le sac et mets les chaussures de trail et bidon dans la voiture.
Cathy, je sais, n'aime pas le VTT et commence à avoir atteint ses limites.

Nous partons et atteignons la première balise 19 sans encombres. Je tiens la carte et confiante je file vers la balise 20 mais voilà nous nous retrouvons trop vers la plage, embourbées dans le sable. J'ai pêché car j'ai fait trop confiance à la carte et je n'ai pas vu que certains chemins avaient disparu. Cathy s'enfonce dans un single, je vois bien qu'elle veut coûte que coûte en finir avec cette section et récupérer une piste mais j'ai trop peur que l'on mette encore plus de temps car nous ne savons pas exactement où nous nous trouvons et je ne veux pas gâcher les dernières forces de cathy. J'insiste donc pour faire demi-tour. Nous retrouvons le bon chemin mais nous croisons plusieurs équipes dont celle d'eric fourcade qui nous dit que la piste est impraticable. Eric nous propose de le suivre mais je sens que cathy ne pourra pas si par malchance nous devions une nouvelle fois revenir en arrière. J'opte donc pour rejoindre la piste cyclable. Le sable fait souffrir cathy mais elle s'accroche et ne dit rien.
Nous passons non loin de la 21 et je m'en veux de ne pas être allée la chercher mais je ne veux pas revenir sur mes pas. Je décide tout de même d'aller chercher la balise 21 (si facile depuis la piste cyclable !).
Nous voilà parties sur la dernière carte VTT'O. Nous filons sur un single le long de la voix ferrée. Je doute entre le single et le long de la voix ferrée car je ne trouve pas du tout leur carte claire. Je vois bien qu'au bout de la voix ferrée il y a un croisement de pistes et j'ai déjà peur de mon choix d'itinéraire. Cathy étant fatiguée, j'opte pour la piste le long de la voix ferrée (c'est pas intéressant).

Finalement nous nous retrouvons au bout et je vois une piste sur la gauche, je présume que c'est la piste rose sur la carte et qu'il ne faut pas la prendre. Je m'engage sur une autre piste plus à droite et nous voilà à gauche de la rivière, c'est roulant. Tout d'un coup la piste devient de moins en moins praticable nous devons descendre de vélo et faire du portage. La difficulté étant de ne pas basculer avec le vélo dans l'eau. Nous progressons très lentement et tombons sur une autre équipe très étonnée aussi de se retrouver sur ce chantier.
Finalement voyons cathy très mal je luis propose d'escalader dans les fougères et de remonter les vélos vers la piste "rose". Je prends sur moi et canalise toutes mes forces pour porter les vélos, cathy m'assure car je ne suis pas loin de basculer en arrière. On arrive donc à la piste bien roulante et me voilà rassurer.
Mais cathy s'effondre et me dit qu'elle est arrivée au bout de ses forces. Je la réconforte, la rassurer, elle laisse un message à eric, je laisse un message à bernard pour les rassurer. Je vois bien que cathy voudrait qu'on vienne la chercher. Alors je lui remonte comme je peux le moral, lui explique qu'on n'a pas fait tout cela pour arrêter à 10 min du final et que je voulais qu'elle soit fière d'elle. Il fallait franchir la ligne d'arrivée même si on mettait trois heures de plus.
Je sais bien que cathy a tout donner, elle n'arrive même plus à s'alimenter. Heureusement que nous sommes à l'abri du soleil.
Finalement elle s'accroche et cherche les dernières forces qu'elle a garder enfouies au fond d'elle-même. Elle enfourche le vélo et prend la piste, nous arrivons en moins de 5 min à la passerelle et tombons sur le raid découverte.
Cathy décide, avec raison, de prendre le chemin le plus court, nous laissons passer le raid découverte pour ne pas les gêner dans leur dernier effort et nous voilà, à franchir la ligne d'arrivée, accueillies comme des princesses par nos chers PPA. 
Je n'aurai qu'un mot. Merci Cathy pour cette belle journée et Bravo à toi, si courageuse dans la douleur. J'ai envie de t'appeler CATHY COURAGE !

Bravo à tous les autres ppa, aux podiums, aux nouveaux ....
Marianne

Equipe Lydia-Eric Cao - 3ème mixte sur raid Elite

Je le sentais bien ce raid avec un atout majeur en main: une équipière très motivée et entrainée. Nous sommes rentrés progressivement dans l'épreuve. Le trail fut une mise en jambe physique, je savais lydia "en canne", c'était un faible mot, accélérant quand il fallait, récupérant dans les descentes....Vint la première section canoe sur la nive pour rejoindre Bayonne; Magistrale elle fut! pagaillant régulièrement en appuyant bien dans l'eau...;un plaisir et nous arrivâmes très vite à destination. Je ne peux lutter physiquement contre la jeunesse mais techniquement j'ai un atout: une petite expérience en orientation et cela ce confirma sur la très ludique CO urbaine que nous plions en un peu plus de 30mn accompagnés de nos 2 cerbères FRED et JEFF.
Réambarquement et fraîche comme un gardon, Lydia maltraite la pagaie toute emue de traverser Bayonne de façon peu commune "c'est un honneur"me confia t'elle. Petit intermède au canoe par une courte CO vite pliée elle aussi dans la forêt du LAZARET.
3eme et dernier tronçon de canoe et pas le plus joli pour rejoindre le point de départ du coastering. Anglicisme pour moi qui signifie GALERE! dont je tirais un enseignement majeur-le poids est l'ennemi du sable mou-A chaque foulée le sable se dérobait sournoisement sous mes pieds alors que Lydia elle volait.
Le bel enfer terminé (car c'était tout de même beau) nous enfourchons presque aussitôt nos VTT, Lydia me laisse peu de temps pour me ravitailler. Peut-être a t'elle remarqué que j'insistais un peu trop sur les rondelles de saucisson s'inquiétant très certainement de ma ligne! bon pressentiment, je constate que le parc a vtt est bien garni! Si je ne fais pas de bourde.......
La CO vtt se deroula sans problème ou mis à part le sable, toujours lui, il n'y eu aucun schisme. Si j'oubliais, nous avons été enrhumé lorsque 2 flèches PPA nous ont doublé à très vive allure!!!!!!
J'avais un autre bon pressentiment disais-je et cela se verifia à l'arrivée ou après avoir été salué par touy touy euphorique on nous applaudit à tout rompre, non j'exagère, on nous annonce que nous sommes parmi les premiers. joie dans les yeux de Lydia et certainement aussi dans les miens mais vite douchée "vous avez une 1 de pénalité pour un poste obligatoire manquant" nous annonce l'organisation. L'horreur! Je courbais l'échine quand rapidement on nous declarait "on a intervertit 2 numéros de balises, votre pénalité est caduque" nous étions rétabli dans notre honneur! honneur d'être des PPA portant fièrement les couleurs.
Nous avons attendu et applaudi toutes les équipes PPA qui ont eu des fortunes diverses mais tous et toutes heureux d'en terminer car comme d'habitudes les PPA étaient Partis Pour Arriver.
Eric

Equipe Laurent Haristouy, Laurent Lerdou, François - 1ers du Raid Ultra

QUAND 2+1 = 1 ...

 Remplaçant de Sergio, c'était déjà un début d'imposture ! Mais terminer 1er d'un Raid Ultra, monter sur la boîte avec le 1, j'ai mis un peu de temps à y croire (l'après-midi a été chaude et longue), tellement gêné, que je suis passé par derrière le podium pour laisser la vedette à mes 2 "titulaires" de cette Team PPA "Makinas" ... 

Oui, titulaires, et moi dans la peau d'un remplaçant, qui rentre et sort, et qui essaye de faire le maximum quand il est sur le terrain ! Avec un ballon rond, je maîtrise, avec un VTT, inutile de tenter le diable, avec une carte, même pas la peine d'y penser ... Le truc, c'est qu'en plus, tu joues pas dans la même catégorie "physiquement", mais ça, je le savais dés le départ, donc pas d'excuses, fallait se sortir les fingers !! 

Au coup d'envoi, à Sare, tout le monde sur le terrain ! J'ai ma K-LAMP déportée pour bien y voir et pas perdre de vue les garçons, on démarre sur un rythme que je supporte, j'attends les premiers contreforts pour voir si j'arrive à suivre, ça va ... Je sens que François cherche à tirer vers la droite mais y a rien ! Une première fois, demi-tour, à la deuxième c'est la bonne ... Il s'engouffre dans un début de trace ?? A l'aveugle, on le suit, de toute façon quand je lis qu'il nous remercie de lui avoir fait confiance, ça me fait rire ... ON AVAIT PAS LE CHOIX François !!!! J'ai mis un bas long, les guêtres, heureusement !!! Des fougères, des ronces et surtout des kékés partout avec plein de piquants, la moindre prise d'appui avec les mains est un carnage ! Arrive une zone bien pentue avec des dalles caillouteuses, ma frontale clignote, y avait bien un point rouge au lieu du vert dés le départ, nuit noire ! Je suis fou de rage après moi, persuadé qu'elle était chargée à bloc depuis les vacances, j'apprendrai plus tard que ces bestioles se déchargent même en cas de non utilisation !!! L'endroit est peu proprice à un changement de frontale mais pas le choix !!! Merci Lolo, la suite vous la connaissez, on trouve pas la balise 6 à la sortie de ce chantier ... etc ... (Voir CR de Franch). 17 bornes de Trail, 1100m de dénivelé, 03H30, on ramasse tout, retour aux vestiaires ! Les machines partent en VTT pour 30km, pour ma part, je me change car je suis trempe, les mains qui piquent, mais physiquement je suis pas mécontent, toujours les 2 loustics devant moi dans les montées, un Lolo énorme sur la balise 2, je confirme, en tout cas, ça y est, c'est parti !! Je mange un peu, boit un coup, Bernard arrive et je décide de l'attendre pour se rendre en voiture au prochain point vers la forêt d'Ustarritz...

Bernard connaît, souvenir de critériums, où le cycliste béarnais venait titiller les basques sur leurs terres !

Comme un mouton, je lis le roadbook en diagonale, on galère un peu sur St Pée et partons sur la D3 à la recherche de cette tournée en épingle sur la gauche au km 6 que seul finalement David Vincent a vu ... Je ne sais pas combien d'aller retour nous faisons, on sombre dans la bêtise, on trouve rien !! J'ai peur d'arriver en retard, de foutre en l'air le Raid, on avait du temps pourtant pour se reposer, manger, préparer des sandwichs...mais non, on est dans la voiture à se suivre ... On se calme, on se pose, on relis le roadbook, "t'es sûr Bernard qu'on est sur la D3 ??", c'est pas possible qu'on est rien trouvé !!! Le roadbook rend sa sentence après une lecture intelligente que je n'ai pas pris soin de faire pour aider Bernard sans lunettes, il fallait d'abord tourner sur la droite !!!! On se rapproche, et rebelote, km 6, rien !!!  C'est à devenir fou !!! Après 2 ou 3 aller retour, on trouve enfin le CP pour le départ de la CO ... Je réfléchis à ma tenue (guêtre, short !!), je récupère la batterie K-Lamp du VTT prêtée par Fred et attend les garçons, je n'ai pas dormi, mangé un peu, prêt à redémarrer à froid ! Ils arrivent, satisfaits de leur VTT, je regarde Francois qui est rentré dans son Raid, "bon, t'es prêt Toutouy ??"

Départ pour la CO de nuit, Franch imprime un rythme que je connais, je suis prêt à subir les démarrages et arrêts de l'orienteur, séance de fractionné garantie ... Le terrain est pourri, des champs, des fougères, des ronces, et tout d'un coup, la frontale qui clignote !!! J'y crois pas, les emboûts sont pas tout à fait les mêmes, elle ne fait que clignoter, Franch m'entends de nouveau pester, râler après moi, s'agace (normal !!) et décide de me filer sa frontale de rechange mais je n'arrive pas à l'allumer, GRRRRRRR !!! Je récupère une petite PETZL que j'ai mis en secours ! Il peste lui aussi sur son orientation, on se motive, et on bouge ! À suivre à l'aveugle une telle CO, c'est pas évident, on comprends rien, on sait plus où on est, et quand François m'annonce que lui non plus il sait pas, pas simple ! Trop galère, long, on en laisse une et on rentre à bon rythme par la route avant la barrière horaire ! J'espère que Francois est satisfait ?

Je termine quelque peu "haché", je récupère le temps que les garçons repartent comme des machines en VTT.

Direction le Chemin de Halage ! Je pars seul, le Roadbook sur les genoux ... Ça me saoule, c'est pas clair ! Au secours, Google Maps !! Toujours le stress de pas trouver le lieu de rdv, je galère un peu et trouve finalement l'endroit ... Nous sommes au petit matin, le levé du jour n'est pas loin, j'ai pas sommeil, je mange, 12km de canoë avec Lolo, ça peut être long ! J'ai en tête, le calvaire du Raid Lou Gran Truc avec Bernardo où je n'avais pas pu pagayer, farci de crampes, mais là, j'ai pas le VTT dans les pattes donc ça devrait aller ... Les garçons arrivent, machines, Francois va enfin pouvoir souffler !!!! Il ne montre pas de signes de fatigue, impressionnant ! Lolo file avec moi, pressés par Franch, ça plaisante plus ...

La Nive est "morte" niveau courant, c'est joli, c'est sympa, mais c'est long ... Lolo est derrière, pas de positions, des appels de crampes, je vois très bien ce qu'il ressent et m'efforce devant avec mes bras de footeux, d'assurer l'essentiel ! On alterne de bons passages et de moins bons ... Les yeux rivés sur la montre, je lui égraine la distance parcourue pour positiver ! On se fait rattraper par 2 équipes, on signera le 18ème temps, faudra qu'on m'explique les 51 minutes des premiers ! Y avait Estanguet dans le canoë ????

On arrive sur le centre ville de Bayonne, c'est super sympa, belle lumière, mais quand on sort du canoë avec Lolo on dirait 2 papys, on arrive tout juste à marcher ... Franch est là avec les photos à retrouver, lui à la carte, on passe dans les quartiers des Fêtes de Bayonne, belle ambiance de début de matinée, les jambes reviennent, je met du rythme pour apporter ma pierre à l'édifice, et essaye de me prendre au jeu, à 3 c'est mieux !!! On passe devant un bar, des gens en terrasse, ça casse-croûte, trop bien ! Je peux pas m'empêcher de leur lancer un "Section, Section, Section", ça rie jaune, pas grave, on trace ! Passage dans une Peña avec un ravitaillement, fruits, jus multifruits, je m'installe, pas longtemps, je prends une alerte par les machines...

Arrivée, on pointe, les garçons repartent en canoë vers la mer, j'ai une pensée pour Lolo ...

Direction la Plage de la Digue, Le Boucau .... Roadbook sur les genoux, ça me saoule, c'est pas clair ! Allo, Google Maps ?? Ça m'amène sur la Plage de la Digue côté surfeurs, Tarnos, Grrrrrrrrrrrrr !! Demi tour, c'est bon, ils sont pas encore là ! Vincent Sarrau de VTT Labenne, organisateur, vient me voir et me demande comment ça va ? On discute, m'annonce qu'on est très bien !!!! Je l'écoute mais j'ose pas en demander plus ... Je surveille l'arrivée de Lolo et Franch et demande si on peut aller aider à remonter le canoë ? C'est ok, ils arrivent me rapproche pour soulager Lolo qui repart pour le Costerring avec moi ... Je l'envoi se préparer et gagner du temps ! Ce que m'a dit Vincent me motive pour faire un bon Costerring, et Lolo arrive à courrir malgré ses enchaînements VTT ! On alterne des zones un peu dures où la foulée est légère avec des zones où l'on s'enfonce ! Mais on avance bien, on court tout le temps, on double des PPA, les autres Raideurs nous encouragent quand ils voient qu'on est sur l'Ultra, euphorisant !! 3ème chrono, cool ! Les garçons repartent en VTT quand Lolo oublie son sac de VTT, faux départ ! J'ai ordre de lui faire passer au plus vite le Salomon noir ! En l'attrapant, je manque de partir à la renverse tellement il est lourd ! Y a la moitié du magasin Tillous là dedans ????? Lolo ne bronche pas, le charge dur le dos !! Machine !!!

Dernière section, ça sent bon le houblon ! 

Direction Labenne, roadbook sur les genoux, Google Maps à fond !! En plus, c'est un stade de foot, je connais !! J'attends les garçons à 400m de l'arrivée comme demandé mais rien de prévu finalement ... Je me retrouve à indiquer le sens de l'arrivée à ceux qui arrivent, Lydia en bombe avec Eric, puis Franch et Lolo, j'essaye de les suivre en courant mais jusqu'au bout ça plaisante pas ! On est attendu comme des futurs vainqueurs par les gens de VTT Labenne mais personnellement, je n'y crois pas ...

On se congratule pour cette bambée, j'avoue être très impressionné par le niveau de François et Lolo, quel volume physique !!    

Douche, bières, buffet frais très bon et partage d'un bon moment avec toutes les équipe PPA, quel monde !!!! Bravo à tous et toutes ...

Remplaçant de Sergio, c'était déjà un début d'imposture ! Mais terminer 1er d'un Raid Ultra, monter sur la boîte avec le 1, j'ai mis un peu de temps à y croire (l'après-midi a été chaude et longue), tellement gêné, que je suis passé par derrière le podium pour laisser la vedette à mes 2 "titulaires" de cette Team PPA "Makinas" ... 

 Touy +1



Le RAID PPA les 4 et 5 Juin !!!

Ce week-end 4 et 5 Juin se déroulera le 9ème Raid PPA.

Le départ et l'arrivée se feront sur Louvie-Juzon pour le reste, ce sera la surprise comme à chaque fois :)

Mais comme à son habitude les GO et les traceurs vous promettent du beau Raid aventure, du physique, des surprises, des beaux panoramas, des ravitos et des repas gargantuesques...du Raid PPA quoi !

 

En attendant le lancement de la course, même si nous sommes complets, des équipes sont incomplètes suite à des blessures de dernière minute donc si l'aventure vous tente, contactez nous sur paupyreneesaventure@free.fr


Le Teaser du Raid PPA 2016 est arrivé :-)


Toute l'équipe PPA vous souhaite une Bonne Année 2016 !!!


Attention, le Raid PPA change de dates, ce sera les 4 et 5 Juin 2016 !!!


Le Teaser du GTVO 2016 est arrivé :)