Sortie vélo 30/04/2016 "liège-Bastogne-Liège"

Je partais pour un rendez-vous classique pour certains PPA ce samedi après-midi mais qui pour moi était un retour aux sorties groupées quasiment deux ans après ma dernière virée sur route PPA.

Revenons quelques décennies en arrière en 1980, à la même période, le 24 avril pour être exact, date du 66ème Liège Bastogne Liège, où Bernard Hinault signa une des plus belles pages d'anthologie du cyclisme moderne en terminant en solitaire avec 9 minutes d'avance sur son dauphin Hennie Kuiper sous des averses de neige répétées et un froid glacial; Hinault comme ses poursuivants portait des gants d'hiver et lui-même un passe-montagne rouge, ces détails retrouvent une signification aujourd'hui; 21 coureurs terminèrent la doyenne des classiques 1980 sur 174 partants, sacrée lessive....de printemps. 

Au départ d'Artiguelouve, le peloton est déjà maigre avec 5 vaillants, Laquille, Le Baron, Benji, Touy et Bernardo. Après une bonne averse qui nous permet un briefing à l'abri, nous partons vers Laroin avec Laquille et Le Baron en culottes courtes, sans gants et nouveauté sans casque pour le second nommé comme dans les années 80, le virus A (comme Arrateig) l'ayant peut-être frappé. Nous nous retrouvons assez vite sur une route étroite...bien mal chaussée et pan, crevaison de Benji et puis, première grosse averse avec de la grêle, idéal pour réparer. Deuxième chambre perçée, nous ne trouvons pas la cause, Benji décide de rentrer ....à pied alors-que le Baron se sacrifie ou presque pour venir le récupérer en voiture. Le temps de revenir à Artiguelouve (14 km AR), Benji nous double....en voiture; le vélo dans le coffre d'un spacieux SUV, il en descend avec 2 blondes dont la conductrice me fait penser à la plastique de la femme du russe Berzin, acteurs d'un scandale de trafic de stup des années 90! Laquille aborde la seconde, cela renforce notre suspicion. 

Le Baron et Laquille ont le sourire malgré les mains gelées. Ce jour, nous sommes le 30 avril, ne vous découvrez pas d'un fil les gars, ce dicton vieux de l'ère des maillots en laine fonctionne encore au temps du goretex et du lycra. Avec l'incident mécanique de Benji, 60% du peloton disparait d'un seul coup dès le 14 ème km.

Nous nous retrouvons seuls, aved Laurent dans une position d'échappés de début de course, la gueule au vent avec des rafales annoncées à 70 km/h. Toutefois, la pluie s'arrête vite après les bosses d'Arbus et de Parbayse, dans la descente sur Lacommande. Nous gardons toutefois, comme Hinault sût le faire, gants et veste de pluie. Laurent a de bonnes sensations et m'impose un rythme appuyé sur Lasseube puis Oloron par Estialescq. Sur ce secteur, le vent de face dans les bosses répétées réduit le dialogue avec le nouveau speaker local à presque rien. Mes relais sont des plus réduits aussi car Lolo a du peps dans les jambes et relance. On passe à Estos, salut les Pouy, Ledeuix, la bosse de Cardesse, Monein avec encore plus de vent de face. Pour espérer un peu de vent de dos, nous choisissons de corser le final avec Cuqueron puis Parbayse / Arbus pour finir. Nous attrapons un coup de chaud dans Cuqueron, Lolo a trop chaud aux mains, il faut quitter les gants (là, c'est le rêve de Laquille). Le parcours initial de 100 km fût écourté à 80 km mais non moins difficile avec 1000m D+ dont 8 bosses. Merci à mon sparring-partner pour ses longs relais efficaces et à Laquille pour l'idée du titre du jour. Dernier détail, Laurent portait un haut rouge comme le passe-montagne d'Hinault; à cela vous ajoutez le prénom de son binome du jour et nous obtenons une maigre similitude du héros d'il y a 36 ans....putain, déjà et je m'en souviens comme si c'était hier, j'avais 18 ans et l'air d'un coureur!

 

 

Bernard


3/04/2016 La Pyrénéa

Salut la famille PPA,

Quelle ambiance sur cette Pyrenea c'était enorme avec mon habituel fan club à Gan qui est toujours là chaque année pour m'encourager avec la familia mais aussi tous les PPA sur le parcours en voiture, sur les bas côtés, à Rebenacq, le baron accroché au drapeau, l'énorme banderole de Jean-Louis, du monde encore à Gourette, Aurélie et Raphael à l'entrée de la forêt quand j'avais les crampes (j'en avais les larmes aux yeux mais c'était pas les crampes), encore des supporters en haut de Cinto, et surtout cette arrivée enorme !!!
Comment ne pouvait-on pas être poussé par cette ferveur orange et noire et repousser encore plus nos limites !!!

Me concernant elle avait une saveur particulière  car c'était ma dixième consecutive et l'expérience qui va avec m'a beaucoup servi quand il a fallu affronter ce vent de face sur le velo...l'adage qui dit que "la Pyrenea commence aux eaux bonnes" prend tout son sens avec ces conditions.
Une bonne montee velo et un bon ski malgré un chaussage et départ compliqués m'ont permis de bien refaire mon retard sur Benji et François qui ont ferraillé à pied et en velo. Laurent doublé en velo, me double dans le premier mur et je me suis accroché toute la montée. Un final avec un chgt rapide (Altitoy ça aide)  et une descente en roue libre car c'était bien dangereux sur le final avec neige traffolee et cailloux multiples et pas de places à gagner.
Au final très satisfait de ma 22eme place en 3h59 avec un parcours ski rallongé, arrivée partagée avec Laurent qui termine juste derrière...c'était enorme !

Un grand bravo à tous car les 11 PPA sont finishers...Un beau 100% de réussite !!!
Gros respect aux extremes, Battitte confirme son rôle de leader PPA de très belle manière,  avec une magnifique 9eme place...il ne faut pas oublier qu'il y avait du monde pour cette 30eme edition !
Et Rémi qui remplace au pied levé Fred et qui termine ce chantier...chapeau!!!

Dommage pour l'après course qui fut du sport aussi, j'ai vu des photos, mais on a dû vite manger et descendre car Corentin était fiévreux et resté à Gan + Raphaël séché qui dormait au premier virage......la prochaine fois j'essayerai aussi de passer sous les 4h...du mat :)

Je voulais ajouter Un enorme merci à Sylvie et Yannick qui ont magnifiquement assuré la logistique, pas simple de gérer les humeurs du matin, les têtes en l'air et la flemme d'après course. Et un gros merci à Nadine et Eric pour le vestiaire, le sourire... et les toilettes :-)

 

Bizzz et merci à tous !!!!
Fred


12/09_La Casspouyade

Hier avait lieu la célèbre Casspouyade suivie de la 27eme batere de Cadeilhan Trachere avec Eric Casteignau, Jef Dussaut, Nicolas Dimbarbe, Christian Beaucoueste, Serge Antier, Romain Dussaussois, Pascal Arrateig, Pierre Quillacq, Benjamin Seguelas, Franck Koffmann.
Les conditions étaient plutôt pourries avec de belles averses de pluie au coup d'envoi de 11h00. Du coup le programme a été bien raccourci, on a profite d'une eclaircie avec un simple petit tour de la vallée d'aure qui comptait tout de même 35km et 750D+. L'effectif initial de 11 cyclistes s'est retrouvé à seulement 6 courageux...
La soirée comme à son habitude se passe de commentaire, bien arrosée aussi (dans tous les sens du terme), agrémentée d'un excellent repas concocté par les bénévoles du comité des fêtes de Cadeilhan Trachere, dans une ambiance du tonnerre assurée par la bandas des Gaie Luron...enorme ambiance comme le démontre la petite video qui va suivre émoticône wink
En tout cas merci à tous pour votre participation, bravo et merci au comité des fetes de Cadeilhan Trachere Raymond Pouy, Jean François Sajous Peggy Soula Lionel Ferré .. (car j'étais de l'autre côté)..à l'année prochaine pour la cinquième ! !!! La météo sera certainement meilleure...décidément 2015


Fred


12/02_La Pantani

A m'en donné, si t'es pas prêt, faut pas se prendre le beignet ...
Retour sur la sortie annuelle des "débilos" de Pau Pyrénées Aventure en ce samedi après-midi pluvieux, froid et gris ... Pas un cycliste de croisé sur le Piémont Moneinchon, théâtre de notre fameuse "Pantani". Un rdv à 13H45 pour un départ donné à 14H15, on taira le nom des attardés. Photos départ avec Jean-Ro blessé au genou mais qui a tenu à venir faire un coucou et valider son absence par le corps médical. Concept simple, s'en mettre une bonne en prévision de la Pyrénéa pour certains, Frédéric Pouy, François Rocher, Eric Gavillet, Alex Vacher, notre mentor vélo Pierre Quillacq, montrer les dents pour les habitués de la petite reine Paul Donnelly, Christian Beaucoueste, Pascal Arrateig en VTT bravo à lui mais vu l'état des routes, c'était peut-être le bon choix !!,  Laurent Bonnet, Fred Chipoy, Gégé Bergez, et se faire très mal pour les "touche à tout", Serge Antier, Laurent Haristouy ... Pour l'invité de chez Fun Bike, une petite balade facile m'a t'il semblé ... Presque 70KM, 3H15 de plaisir et d'efforts partagés pour 1200M de dénivelé de côtes et de côtes !! Si sur le plat et les replats, ça a été à peu prés, les quelques mois sans vélo sont payés cash dans les redoutables côtes trouvées par notre "traceur" introuvables sur OpenRunner !! C'est ça la Pantani, c'est dur, mais c'est bon quand c'est fini car on a droit aux beignets et au cidre ... Merci à Fred Chipoy pour son accueil chaleureux dans son domaine, où nous avons pu apprécier une petite visite du garage, véritable musée du vélo avec son atelier rangé au millimètre, sa machine de Tri, et sa pharmacie cachée dans un coin mais on a rien dit pour pas se faire jeter. Une belle banquette nous attendait pour s'affaler devant le match de rugby pour un goûter chaud et froid, salvateur et régénérant ! 

A m'en donné, quand t'as fait la Pantani, on a le droit de les goûter les beignets !

Touy

Le Tri des Coudriers