Trail du Chateau de Bazerques 23/05/2015

Pour cette 10ème édition les organisateurs avaient déplacé la date de leur trail et l'horaire. Du coup il s'agissait d'un joli trail nocturne de 23km. Hélène et François étaient ensemble sur ce parcours très agréable avec des monotraces, des montées physiques, des descentes techniques. Une belle organisation et pour finir une agréable surprise avec Hélène qui finit 3ème du classement femme! Bravo

Sur le petit parcours Tou-Touy et sa fille se sont également bien amusés.

Trail des Citadelles

Juste un petit mot sur le Trail des Citadelles où nous avons œuvré Sylvain et moi. Beaucoup d'appréhension pour moi avant de partir (premier trail long) et pour Sylvain (comment gérer ses 4 grosses ampoules ?)C'était parti pour un joli chantier avec un départ à 6h sous une  pluie battante pour 400 trailers annoncés (chiffre à confirmer).

Après un petit mot des frères Jalabert (qui préparent la diagonale des fous 2016) nous nous lançons pour un parcours qui s’avérera très boueux!!
A un moment je me suis demandé d'où ils l' importaient  tellement il y en avait (dans certaine descente on aurait dit Frank Picard à sa grande époque, c'est pour dire!).
Cette petite balade de 73 kms nous a permis de visiter une partie de l’Ariège (belles forêts avec de grands sapins, 2 châteaux Cathares, une rivière en sous bois sortant de nulle par grâce à un bel éclairage avec une petite source : trop top) tout en faisant attention aux barrières horaires. 
Au final une course faite ensemble finisher en 12h32 où Sylvain m'a poussé dans les 10 derniers Kms (là j'ai commencé à beaucoup râler). Merci à lui pour avoir donné le rythme sur cette dernière partie permettant la réussite de ce challenge. Même s'il y a un peu de frustration (récupération musculaire très rapide)   content de notre bonne collaboration et comme le dit à juste titre Sylvain nous sommes à notre place au vue de notre préparation (une sortie par semaine avec une seule de plus de 3 heures).
Merci à Cathy, Béa Maëlle, Manon, Maéva pour leurs encouragements qui nous ont fait chaud au cœur.
En conclusion we très sympa.
Merci à tous pour vos mots sympathiques et bravo aux marathoniens (le guerrier Laquille était bien présent avec ces mauvaises condition). 
A plus.
La Sanche.
Départ à 6h,sous un chapiteau svp,certains auraient aimé à Bordeaux...Je n'ai même pas pu mettre mon sac poubelle au départ,pas drôle.
6h02,pemière gamelle,une femme se prend un poteau juste à côté de nous en pleine nuit,on mettra ça sur les ampoules,j'éclate de rire...
Ensuite nous gérons bien,je ne m'emballe pas dans les descentes pour éviter les frottements.Stef mange comme un cochon.
La pluie s'arrête et revient.
nous faisons une belle course ,on ne va pas tout raconter,73km,c'est long.
C'est vrai que toute cette boue est difficile à gérer,le point positif est que les articulations ne souffrent pas.

A partir du 35e nous passons après tous les coureurs du 40Km et du 20km et  ceux qui nous précèdent sur notre course,il n'y avait pas besoin de ça.
1000 bonhommes dans la gadoue,je vous laisse imaginer,Stef commence à râlé au 62e ,je trouvai bizarre!
J'ai beaucoup aimer leurs barrières horaires,qui ne laisse pas de place aux randonneurs.
Il faut je pense prendre exemple.I l y en a un paquet qui se sont fait sortir.

Bref,nous finissons ensemble,petit  reproche à mon partenaire, il repartait presque sans boire la bière offerte...le "viking" ne s'est pas fait prier.
Merci La Sanche pour ces moments partagés,pour un mec qui n'aime pas la boue...

Adichat
Syl...

Marathon Bordeaux

Salut à tous

Bref retour sur ce fameux Marathon de Bordeaux!
Samedi réveil douloureux, mon coude gauche me fait souffrir, il est gonflé! Sans doute une morsure d'araignée. Une belle journée s'annonce!
Arrivée sur Bdx dans la matinée, récupération des dossards sous un temps orageux et dès 18h les premières gouttes.
Avec PPA nous nous sommes donnés RDV Place des Quinquonces, mais avec la pluie si forte chacun se trouve à un endroit et n'en bouge plus de peur d'être complètement trempé.
19h30 je retrouve Laquille à l'entrée des sas. Nous sommes frigorifés et la course n'a pas commencée. Ca promet. J'essaye de m'échauffer mais c'est une pataugeoire. Nous attendons le départ sous une pluie battante. Il va falloir partir à froid et tout trempé.
Départ donné par Alain Juppé et là je comprends que je vais vivre une jolie galère. A part les milliers de bordelais massés dans les rues, rien ne m'enchante. Le meneur d'allure va trop vite. Les km de ma montre ne correspondent pas avec ceux du parcours. Les passages dans les châteaux sont boueux et tout en relance. Mes cuisses se durcissent trop vite. Je sens que la fin de course va être compliquée.
Je lâche le groupe des 3h vers le 24ème km. J'ai l'impression d'aller trop vite, je ne sais plus trop quoi faire. Je m'en remets à mes sensations et je ne pense plus qu'à finir.
Vers le 27ème km nous retrouvons les coureurs du semi marathon qui entame juste leur 6ème km. La différence d'allure est démoralisante. Je me fais doubler de tous côtés. J'essaye pourtant de m'accrocher mais les jambes de répondent plus. Et les coureurs qui frolent mon coude douloureux m'énervent!
La fin de parcours se fait interminable. Il n'y a que des détours avec des virages serrés, c'est déprimant.
Enfin la Place de la bourse j'accélère pour le final et passe la ligne en 3h09"25'. Je suis déçu, le bide en vrac, les jambes raides, complètement dégouté. J'ai envie de rien. Le marathon ce n'est vraiment pas pour les gros!
Je ne vois personne, pas même Laquille et je vais au point de RDV attendre Hélène et les autres.
Hélène arrive en 4h03, elle aussi asse déçue car elle ne connait pas son vrai temps. Elle a été très gênée sur la fin pour doubler les concurrents du semi et a perdu beaucoup de temps dans les traversée de châteaux devenues complètement boueuses.
Nous rentrons avec Eric (un voisin) qui a aussi couru le marathon et qui a explosé après le 30ème km, mais a fini tout au mental en 4h40. Nous refaisons 3 ou 4 km à pied pour aller nous coucher. Il est plus de 2h30 du Mat!
Dimanche est un autre jour nous nous retrouvons tous ches Laurent et Genevieve Bonnet. Tout le monde râle après son chrono, le parcours. Seul bon point l'ambiance de ce marathon. Après quelques verres nous nous rendons au bord du Bassin d'Arcachon pour déguster des huitres, des crevettes, des bulots le tout accompagner de succulents vins. C'est royal les enfants jouent sur la plage à côté et nous pouvons déguster et délirer tranquillement dans cette cabane de L'Aiguillon. Une adresse à retenir. 
Le journée se termine par de crêpes à Arcachon. Rires, convivialité ça c'est l'esprit PPA. Mais il fait bien un événement sportif pour se retrouver.
Quelques jours plus tard, sans vraiment savoir comment ils trouvent ces chronos, voici les résultats "temps réels"
- François 3h08'39"
- Laquille 3h14'16"
- Hélène 3h57'53"
- Le Baron 4h02'49"
- Vincent Bonnet (pas vu son temps)
- Laurent Bonnet (abandon volontaire)

Une belle désillusion ce marathon mais un dimanche qui donne envie de partager d'aussi bons moments...

Par ailleurs mon problème au coude n'est pas une morsure d'araignée mais un hygroma du coude. Une maladie bizarre pour ceux qui bosse trop avec les coudes. J'ai un traitement pour 10 jours pour diminuer l'inflammation. Je ne comprends pas trop j'ai pourtant bien plus levé le coude dimanche et je n'ai eu aucune douleur. Mon père me disait que ça arrivait souvent aux chevaux de traits auparavant. De là à trouver un quelconque lien....

A plus

François

Pyrénéa 2015

Voici pour ma part comment s'est déroulée cette journée,

Rdv à Rébénacq avec Franch, Pou-pouy et Laurent vers 7h30 pour déposer toutes nos affaires de vélo et de ski. Je retrouve toute la famille PPa et Laquille qui à peine dit bonjour me fait bien remarquer qu'il a déjà terminé sa mise en place et qu'il est prêt pour aller chez Cachole pour la fameuse revue des troupes dont j'entends parler depuis maintenant 1 an. Direction donc Bizanos avec notre chauffeur particulier Jeff , et nous y retrouvons Tou-Touy et Sergio. Je me cale dans un coin du salon, un peu caché derrière le canapé car certains veulent faire monter la pression mais perso le curseur est déjà bien haut. Heureusement pour moi, nous sommes à moins ½ heure du départ et donc le discours est plutôt court. "OUFFF".

Photo de groupe puis départ pour le parc Beaumont en petit footing, A quelques minutes du départ, dernières recommandations et encouragements. 

9h: le départ est donné Franch, Laquille  Laurent et moi restons groupés jusqu'à la sortie de Jurançon. Je cours avec Laquille, juste quelques mètres devant le reste de la troupe. La course à pieds se passe bien grace aux encouragements de la Rocher et Pouy family, Sergio et Bernado. Quand à Tou-Touy, il a choisi de faire son échauffement pour la partie ski en nous accompagnant chacun notre tour en VTT. Je termine donc les 2 derniers kms de la cap avec les infos de Touy qui me dit que j'ai 200m d'avance sur Laurent et Pou-Pouy. Cela tombe bien car j'ai prévu de me changer entièrement donc longue transition, je repartirai donc avec eux en vélo. Transition réalisé comme souhaité, aucun oubli et commence maintenant la partie vélo et celle qui m'inquiète le plus au moins jusqu'à Laruns. Je démarre calmement et me force à manger et boire, résultat un bidon vidé avt la côte de Sévignacq, descente vers Louvie et déjà les premiers signes de crampes apparaissent, pas de doute je suis bien sur la Pyrénéa. Je continue sur la même allure et des fusées passent peu importe individuel ou équipe et vers Bielle, déboule Laroche sur un rythme proche des cyclistes des premières équipes. J'augmente la cadence car même si la course commence aux Eaux-Bonnes, il ne s'agit pas de faire du tourisme dans la vallée donc je le garde en point de mire jusqu'à la sortie de Laruns. Rien à faire Laroche allias "Fabio Le Cairn Cancellara" continue de creuser l'écart Eaux-Bonnes et le 13% sont derrières nous, maintenant va falloir accélérer, je fais la jonction avt le le pont de siala mais profite du replat pour bien manger et boire une dernière fois. Il reprend 50 mètres d'avance, je reviens à 1 km de Gourette et nous terminons quasiment ensemble.

11h55: Transition express, et maintenant, je suis dans mon domaine, je cache montre, cardio et mets fin aux calculs il faut avancer sans s'arrêter jusqu'en haut. Je distingue et rattrape des silhouettes dans le brouillard. Ravito de cotch, toute l'équipe des samedis ski loisir de Pyrénéa est là, ils me disent que je suis 10-15, je pense que c'est un mensonge pour me motiver et continue la montée avec de bonnes sensations. Arrivé en haut, dépeautage et là aussi le reste de l'équipe me signale que pas beaucoup d'indiv sont passés puis descente, encore 2 places de gagnées. Enfin ligne d'arrivée, je découvre le chrono 3h46min46s et 7ième place enfin la barre des 4h est franchie et cerise sur le gâteau le record de MONSIEUR LAQUILLE est un bonus. Juste le temps de commander un café que Laurent arrive suivi de Laroche puis de Pou-Pouy, tous grands sourires aux lèvres, et réconciliés avec la Pyrénéa.

Félicitations à tous, 8 PPA au départ et 8 PPA finishers

Battite

Sortie vélo "Pantani" 14/02/2015

Retour sur la sortie annuelle des "débilos" de Pau Pyrénées Aventure en ce samedi après-midi pluvieux, froid et gris ... Pas un cycliste de croisé sur le Piémont Moneinchon, théâtre de notre fameuse "Pantani". Un rdv à 13H45 pour un départ donné à 14H15, on taira le nom des attardés. Photos départ avec Jean-Ro blessé au genou mais qui a tenu à venir faire un coucou et valider son absence par le corps médical. Concept simple, s'en mettre une bonne en prévision de la Pyrénéa pour certains, Frédéric Pouy, François Rocher, Eric Gavillet, Alex Vacher, notre mentor vélo Pierre Quillacq, montrer les dents pour les habitués de la petite reine Paul Donnelly, Christian Beaucoueste, Pascal Arrateig en VTT bravo à lui mais vu l'état des routes, c'était peut-être le bon choix !!,  Laurent Bonnet, Fred Chipoy, Gégé Bergez, et se faire très mal pour les "touche à tout", Serge Antier, Laurent Haristouy ... Pour l'invité de chez Fun Bike, une petite balade facile m'a t'il semblé ... Presque 70KM, 3H15 de plaisir et d'efforts partagés pour 1200M de dénivelé de côtes et de côtes !! Si sur le plat et les replats, ça a été à peu prés, les quelques mois sans vélo sont payés cash dans les redoutables côtes trouvées par notre "traceur" introuvables sur OpenRunner !! C'est ça la Pantani, c'est dur, mais c'est bon quand c'est fini car on a droit aux beignets et au cidre ... Merci à Fred Chipoy pour son accueil chaleureux dans son domaine, où nous avons pu apprécier une petite visite du garage, véritable musée du vélo avec son atelier rangé au millimètre, sa machine de Tri, et sa pharmacie cachée dans un coin mais on a rien dit pour pas se faire jeter. Une belle banquette nous attendait pour s'affaler devant le match de rugby pour un goûter chaud et froid, salvateur et régénérant ! 

A m'en donné, quand t'as fait la Pantani, tu peux goûter les beignets !

Touy

TRI des Coudriers 1/02/2015

Une après-midi vraiment sympathique malgré les conditions climatiques.
Le triathlon des Coudriers avait été modifié en bonne et due forme par l'organisateur la veille de l'épreuve: ce serait un duathlon suite à la suppression de l'épreuve cycliste. Cette sage décision ravit tous les participants à contrario du fiasco de l'édition 2014 de la Pyrénéa. Au siège de l'association, pas de mauvaise surprise et qui plus est, une participation sans coup de barre sur le portefeuille (tout gratis), il fallut quand même préparer les crêpes, merci mesdames.
Au départ, nous sommes 13 à courir + 1 valeureux cycliste qui nous a bien scotché de prendre le départ de cette épreuve dans ces conditions, le jeune Paul Rocher qui pourrait montrer ses dents dans 2 petites décennies dans des épreuves dantesques comme les classiques du nord ou dans les bourbiers hivernaux du sud-ouest.
Quelques PPA profitent de cette sortie pour travailler les bases d'endurance en vue de leur préparation pour le début de saison (Pyrénéa, Nouste trail, marathon de Bordeaux, Trail des Citadelles) comme François, Laquille, Le Baron, Sylvain; le parcours choisi par François fût très varié avec pas mal de passages très humides, de sous-bois qui nous font presque oublier que nous sommes en zone urbaine.
Béa et Marianne profitent du JO (jeune organisateur) Paul pour réduire leur parcours qui se termine tout de même après 1 heure 30; de notre côté, 1h52 et plus de 17 km au GPS du Baron avec de petites accélérations de rythme largement perceptibles à mon petit niveau actuel et ...à celui momentané de Touy payant quelque peu sa fiesta de la veille (couché à 4 heures).
 Le retour au fond de l'impasse des coudriers fût le bienvenu après avoir bravé le froid, la neige et la pluie; le garage des Rocher transformé en vestiaire improvisé ajoutait un peu de rudesse à cette sortie.
PS: les douches chaudes étaient assurées.
Au moment tant attendu de la 2ème épreuve des crêpes accompagnées de bière, cidre et thé, bien au chaud au coin du poêle, il fût dit que cette sortie "à la dure" du 1er février serait grandement bénéfique pour la saison à venir.

Raid Euskadi 2014

A quelques jours de Noël, au joli petit Col d'Ibardin en plein cœur du pays basque un raid multisports est organisé.

Les habitués de l'évènement se retrouvent tous là-haut avec l'envie de vivre une belle aventure. Pour Lydia il s'agit de son premier Raid Multisports. Et encore la formule à 2+1 ne lui fera faire que du trail. Que nenni, première surprise, pour être classé en équipe mixte la féminine doit faire au moins du VTT et  le trail long. Aïe ça se corse nous n'avions pas prévu de VTT pour elle.

Bernard et ses acolytes de PPA l'Arach' Ben le chauve et Eric le barbu sont fins prêts pour en découdre et les différentes compositions d'équipes sont déjà établies. Pour l'équipe de Lydia, PPA LaRoma, elle se compose de 2 beaufs, Sylvain le goupil (pour sa barbe légèrement rousse et son côté filoux) et Fanch le cairn. Sylvain inaugure son nouveau et magnifique VTT Trek 29" mais propose à Lydia de l'utiliser. On verra plus tard le départ approche et comme d'hab tout le monde est à l'arrach'.

Le raid démarre en trail. D'un côté Bernard et Ben le chauve de l'autre le goupil et le cairn. C'est un profil descendant et ça part très vite, difficile de trouver son rythme sur 2km environ.

PPA laroma enfile ses rollers en premier et débute la remontée de 1.6km de la fin du col d'Ibardin. Le revêtement est bon c'est moins dur que prévu.

PPA l'arrach se débat avec les liens pour défaires leurs rollers et partent en dernier sur ce 2° tronçon. Heureusement ils mettent la machine en marche et doublent de nombreuses équipes pour enchainer la 3ème épreuve dans le gros du peloton.

La CO qui suit doit être faite en 1h en prenant le plus de balises possibles. Le Cairn adore ça et avec le Goupil en grande forme qui pointe les balises à toute vitesse l'affaire est rondement menée, ne laissant derrière eux que 2 balises mais revenant en 59min. Peu de pénalités sur cette épreuve, le Raid s'annonce pas mal.

Pour PPA l'Arrach' au bout de quelques balises Eric le Barbu, très bon orienteur, est un peu déboussolé. Jamais évident de se reconcentrer à ce moment-là. Bernard et le Barbu rentrent un peu déçus mais bien décidés à rebondir sur la section VTT suivante.

Chez PPA LaRoma Lydia fait cette section, car annoncée moins physique et moins technique. Lydia a décidé de prendre le VTT de Sylvain plus léger que celui du Barbu. Mais alors qu'on démarre Le Cairn s'aperçoit qu'il n'y a pas de crochet sur ce VTT. On prend vite celui du Barbu (qui ne fait pas cette section) et on part dans la roue de l'équipe Lumpert-Dumont-Estanguet (féminine de l'équipe). Le niveau de Lydia en descente est surprenant pour quelqu'un qui ne pratique pas régulièrement le VTT, c'est top on va pouvoir se faire plaisir car le parcours présente de très beaux passages. Dans les montées Lydia se fait un peu aider. Lydia fait de son mieux mais son manque d'entrainement se traduit sur son visage par un teint livide qui fait ralentir le Cairn. Peu d'équipes nous rattrapent ce qui est bon signe. Nous ne faisons pas d'erreurs d'orientation et sauf les parties montantes nous défavorisent. Nous rentrons au Parc VTT juste avant l'équipe de Lumpert.

Pour PPA l'Arrach' le VTT se passe très bien jusqu'au 3/4 du parcours. Bernard assure en orientation et Ben le Chauve suit facilement bien que son VTT lui jour parfois des tours. Mais un rocher dépassant de + 25cm du sentier très technique vient anéantir tous les espoirs de cette équipe... Bernard ne peut l'éviter et là c'est le drame! Il effectue un soleil et ne déclenchant pas ces pédales automatiques il vient s'empaler sur son levier de frein! Bernard est sonné. Il est secouru par Xav Lumpert au départ. Puis se sentant mieux Bernard décide de repartir. Mais 300m plus loin il se sent très mal et s'assoit. Bernard souffre et pâli de plus en plus! Ben le chauve essaye de prévenir l'organisation. Mais le téléphone ne passe pas. Les 2 compères sont très inquiets. Au bout de quelques minutes le contact est établi et les secours arrivent. Le pompiers sont appelés, ils perfusent Bernard et le transportent au plus vite vers les urgences de St Jean de Luz. Bernard à une plaie proche de l'aine, il faut être vigilant.

PPA LaRoma part en trail à 3 car le Goupil est transi par le vent à attendre et préfère venir courir avec Lydia et le Cairn. On part en direction de la Rhune. Joli parcours avec une petite inversion entre 2 balises qui nous fait perdre un peu de temps. Lydia s'accroche encore et encore. Toujours aussi impressionnante. Elle suit en serrant les dents, sans trop parler mais toujours le sourire aux lèvres. Nous ne nous perdons pas et nous restons au coude à coude avec l'équipe de Xav' ce qui est bon signe.

Ce sera de courte durée car la paire Goupil-Le Cairn ne peut pas rivaliser avec la paire Lumpert-Dumont. Matthieu tracte Xavier qui oriente et roulent à fond. Le Goupil fait forte impression sur son VTT flambant neuf. Plus frais que le Cairn il passe facilement les grosses difficultés. Le parcours est très technique avec de jolies descentes. Le Goupil savoure sur son VTT 29" et le Cairn encaisse. Nous finissons à Biriatou pour une CO mémoire en relais. On apprend que Bernard s'est blessé à la cuisse mais que ça va.

On finit ce raid très satisfaits nous filons à Hendaye pour le repas et les douches. Après 7h30 de raid s'est bien mérité.

Nous contactons Eric le Barbu resté au chevet de Bernard aux urgences pour avoir des nouvelles. Bernard va bien nous sommes rassurés mais il devra rester la nuit à St jean en observation. Il a évité la correctionnelle de très peu. Comme quoi il faut faire très attention en VTT.

L'équipe PPA LaRoma reste manger et quand on les appelle pour la 3ème place en mixte, quelle surprise et quelle bonheur. Un premier Raid multisports pour Lydia et un premier podium, chapeau! Avoir remplacer Christophe jeudi matin et être aussi à l'aise sur 2h de VTT technique et 2h30 de trail, laisse entrevoir une belle marge de progression. Merci aussi à Sylvain le Goupil pour son rôle de "chien fou" sur cette CO au score du matin. Et avec son nouveau VTT il va vite vouloir refaire un raid!

Ce raid Euskadi Cap Aventure fut donc bien fabuleux pour Lydia et Bernard. Bernard tombant sur une marche alors que Lydia montait sur la troisième...

Raid Océan 2014

Nous étions samedi au Raid Océan avec 4 autres équipes PPA (Sylvain+Benoit, Equipe Claverie, Equipe Carneiro et sur le parcours découverte Equipe Marquehosse Père et fils).

Je faisais le raid avec Ibès, Laquille ayant jeté l’éponge une semaine avant. C’est donc un Ibès sans trop d’entrainement que je retrouve au départ. Mais bon je connais son potentiel et je n’ai aucune inquiétude sur sa forme…

9h00 départ du Raid Elite par une CO sur carte IGN. 700m pour aller chercher les cartes, ça file à grandes enjambées, j’ai du mal à suivre mais une fois la carte dans les mains je revis ! Petite hésitation au départ pour nous prenons quelques longueurs d’avance sur la meute. Les balises s’enchainent bien, quand arrivés à la balise 5 je vois Ibès partir à l’opposé de moi, de l’autre côté d’un ruisseau! Je regarde ma carte et le chemin le plus court est de mon côté, je demande à Ibès de longer le ruisseau et de revenir vers moi dès qu’il peut. Impossible il y a trop de ronces. J’enrage, j’aurai du lui dire de faire demi-tour au départ. La carte entre les mains, je décide de le rejoindre. Ma plus belle erreur de la journée, je tombe sur un bois rempli de ronces. Je perds un temps fou, je peste après Ibès, je n’avance pas, je m’énerve.

Je sors enfin et là très dur de revenir dans la carte, j’enchaine les boulettes. Heureusement pour nous nous croisons Bernard et Marianne qui nous indique la direction de la balise 3. Balise pointée j’essaye de remettre un peu de rythme car nous avons perdu beaucoup de temps. Ibès, à la foulée habituellement si légère, ne peut pas accélérer. Nous restons sur un bon rythme et nous filons vers l’arrivée pour finir en 52min cette CO.

Et là énorme surprise Sylvain et Benoit sont déjà là depuis 4min et se changent pour partir à VTT. Nous repartons avant eux en effectuant un changement éclair, Ibès ayant eu la bonne idée de nous faire partir en pédales « normales » .

Le parcours est roulant et peu difficile en orientation, mais Ibès reste dans ma roue. Il est dégoûté de ne pas pouvoir prendre de relais, mais préfère s’économiser pour la suite. Après une sévère montée Ibès m’inquiète un peu en me disant qu’il n’arrive pas à faire redescendre son rythme cardiaque. Je temporise et le petit single qui suit lui permet de se refaire la cerise, Ibès étant très à l’aise dans ces sentiers techniques.

Nous devons être 10ème au départ du bike&Run, Ibès a des crampes et a du mal à courir. Le canoë qui suit ne change rien car nous n’avançons guère sur l’Adour avec un VTT sur le canoë.

La transition canoë-bike&run est très rapide et nous permet de repartir devant 2 équipes. Et au départ du VTT suivant nous sommes dans la roue d’une équipe de Naka-Naka. Ibès ne peut pas suivre le rythme nous allons gérer la fin du raid.

Le trail de « chasseurs » de 5 km que nous débutons, se transforme en calvaire pour Ibès. Je ne comprends pas ce qu’il lui arrive. Où est cet Ibès aérien et rapide qui se joue des tous les obstacles avec ses petits pas légers et efficaces ? Je n’y crois pas, nous marchons la plupart du temps. Les Naka que nous avions repris sur la transition nous mettent un vent incroyable ! Et derrière ça revient fort ! L’équipe des Gradubides nous doublent en nous chambrant gentiment « dépêchez-vous les gars il y a la queue au canyon » (en référence au Raid PPA). Ibès ne peut pas suivre, une autre équipe des Naka nous double dans une montée, nous chambrant à nouveau « elles sont trop dures les cotes par ici ? ». J’ai envie d’accélérer mais je reste avec Ibès qui me demande si je le vis bien de me faire doubler par autant d’équipes. Bien sûr que non ! Mais que faire à part laisser passer l’orage !

Le calvaire se termine et nous reprenons les VTT, je me concentre sur l’orientation. Nous rentrons assez vite sur les Gradubides, et nous filons vers l’arrivée sur des petites routes et chemins très roulants.

Après l’épreuve surprise (un jeu de quilles) nous finissons la dernière partie VTT avec une autre équipe qui envoie fort sur le plat. Je retrouve Ibès le malin, qui revient sur un promeneur à VTT et lui demande de rouler devant nous à tombeaux ouverts. Le promeneur est tout heureux d’être flatté de la sorte et explique à Ibès que s’il va vite c’est qu’il a des « cornes » sur son VTT. Et oui le gars ne doit pas être tout seul dans sa tête, mais bon il avance vite et nous permet de nous protéger derrière lui.

Nous passons l’arrivée après 5h00 d’efforts et une grosse frustration car nous sommes 6ème sur la ligne à quelques minutes des autres équipes.

Le raid est gagné par Christophe Gès qui s’était inscrit avec son pote sous un faux nom et avec des fringues différentes de celles son club des Naka-naka pour passer inaperçus. Il est passé près de moi au départ, casquette vissée sur la tête, et je ne l’ai pas reconnu.

Nous sommes 5 ème à moins de 4min du podium, les boules, avec tout ce temps perdu… mais bon on ne peut pas refaire la course et cette fameuse hésitation de la balise 5.

 L’autre équipe « masculine » Sylvain-Benoit termine 15ème et auraient pu mieux finir sans une grosse boulette en orientation VTT. Mais ils étaient vraiment satisfaits.

Bernard et Marianne finissent avec le sourire, Marianne ayant surtout détesté de devoir trop souvent à descendre du VTT…

Les Carneiro se sont séparés après le trail car Cathy, qui n’avait jamais fait un raid aussi long, s’est retrouvé sans forces sur ce parcours trail très sélectif et a préféré renoncé. Eric l’inusable a fini seul.

Les Marquehosse Père et fils sont très heureux de leur Raid découverte. Romain a gazé comme un chef du haut de ces 14 ans épatant son père dans de nombreux passages difficiles.

 Nous finissons la journée autour de quelques bières, du buffet froid et de bonnes rigolades à nous raconter les anecdotes de ce Raid Océan. Et cette année encore il y en a eu de bien belles !

Aout 2014 - Sortie Canoë

Pyrénéa 23/03/2014

Après des semaines d'entrainement et plusieurs sorties collectives bien conviviales, 10 PPA sont au départ de cette Pyrénéa 2014: Fred Pouy, Fred Priou, Fred Chipoy, Jeff Dussaut, Laquille, Sylvain, Tou-Touy, Battite et François.

Dans les vestiaires, chez Cachole, ça sent le camphre, l'envie d'en découdre! Captain Laquille motive ses troupes. Une dernière photo et c'est parti.

La pluie redouble sur le parcours et après 20min de course tout fait PSSSCHIT!!! La Pyrénéa s'arrête à Rébénacq! Tout ça pour ça! Quelle frustration, quelle déception, chacun part de son côté. Après une préparation si collective c'est navrant de finir ainsi.

La neige empêche l'accès à Gourette, l'organisation pouvait-elle faire autrement?

TRI des Coudriers 02/02/2014

Suite au dernier triathlon des coudriers, j'ai pu me rendre compte de certaines certitudes : très vaillants pour avaler les crêpes, beaucoup moins pour rédiger quelques lignes pour remercier la famille rocher qui nous avait concocté un programme alléchant

1er partie vélo : toujours dans son style légendaire, franch amène avec puissance le peloton d'une quinzaine d'unités, jusqu'au pied du mur de beyrie, véritable épouvantail de notre sortie, qui nous donne déjà un avant goût des classiques ardennaises et donne le ton en vue de la pyrénéa

2ième partie cp : un parcours effectué à allure collective, que j'ai trouvé vraiment sympathique, une alternance de bois, de sentiers, de petits ruisseaux et trail urbain dans la cité lescarienne
Devant ça visse avec notre ami toutouy alias "patrick" pour les intimes et chipo me somme de le laisser mourir en paix, la reprise est vraiment douloureuse

3ième et dernière partie : le concours de manger de crêpes
à ce jeu, jeff castan est imbattable... confiture de fraise, d'abricot,
mirabelle, prune, nutella, c'est un véritable récital, même hélène qui jouait à domicile et qui est une sérieuse cliente, n'a pu résister à la fougue de notre ami - putain!!!, s'il était de ce niveau sur un vélo, je comprends pourquoi marco préfère aller rouler en douce

Trail de Lahourcade

Marathon d'Istanbul 2013

Trail des Templiers 27/10/2013

Bernard et François de PPA ainsi que Jeff, Fred, Lolo et Pascalou étaient au départ de ce magnifique trail à Millau.

Départ à 5h15 pour 73km et 3500m de D+, ensuite nous avons profité des beautés des paysages caussenards et beaucoup soufferts sur les sentiers escarpés pour remonter en haut des causses.

En tout cas un souvenir inoubliable et des résultats très corrects pour une 1ère expérience d'un trail aussi long.

François -10h00 et 212ème

Bernard - 11h34 et 655ème

 

Jean Marie était aussi présent à cet énorme rassemblement de traileurs, il participait au Marathon des causses sur 42km.

Tous les résultats sur le site du Festival des templiers:

http://festivaldestempliers.blogspot.fr/

 

Raid des gabelous 29/09/2013

Dimanche François et Bernard étaient au départ du Raid des gabelous, organisé à Cenon (33) par nos amis d’AGN 33. Un horaire inhabituel pour un départ 12h, mais quelle surprise : les organisateurs nous transportent en TRAM vers le centre-ville de Bordeaux !

- 1ère épreuve une CO urbaine de 30min avec des photos à retrouver. Pas facile de se mettre dans le bain, nous perdons un peu de temps et nous décidons de sortir en laissant 2 balises, car tout dépassement des 30min entraine beaucoup plus de pénalités. Un peu désabusés nous partons en direction du « Pont de Pierre » pour aller rejoindre les canoës. - 2ème épreuve : 9km de canoë en remontant la Garonne. L’organisation a attendu la marée haute pour nous lancer sur cette section canoë pour bénéficier d’un courant porteur. Voilà pourquoi un départ si tard ! Bernard s’emploie comme un forcené pour donner un bon rythme au bateau, nous gagnons quelques places et une équipe de Naka-Naka nous dépasse de belle manière. Ils sont vraiment plus efficaces mais nous nous accrochons. Nous remontons sur 700m un ruisseau bien boueux avec peu de fond et très étroit ce qui nous oblige à souvent tirer le canoë. Ca devient usant mais cette petite partie nous permet de grappiller quelques places.

- 3ème épreuve : aquacrossing. Nous laissons les canoës sur la berge et nous replongeons dans les eaux troubles de ce petit ruisseau pour le remonter sur 2km. Bernard bougonne car sa montre n’est pas étanche et en voulant la mettre à l’abri dans un étui étanche avec son téléphone il prend une belle pelle et se retrouve trempé jusqu’au nez ! Il peste un peu mais repart. Nous sortons de cette section en 10ème position.

- 4ème épreuve, VTT suivi d’itinéraire 9km avec VTT option sur 2km. Le raid se joue sur les balises trouvées en premier et sur le temps en second. Si nous voulons être bien classé il faut pointer toutes les balises. Nous choisissons donc de toutes les prendre. Les parcours VTT est de toute beauté avec des passages dans les vignes, dans les sous-bois. C’est technique et assez physique mais nous sentons que les jambes répondent bien donc nous restons toujours au contact des Naka qui sont pourtant supérieurs en VTT. Nous perdons moins de temps en orientation et eux nous mettent dans le rouge dès qu’ils peuvent « envoyer ». C’est très intense et chaque erreur se paye cash !

- 5ème épreuve : Course d’orientation 5km. Nous partons en compagnie de plusieurs équipes en 6ème position environ, sans savoir si les équipes devant ont pris toutes les balises ou non. On fait notre course et on verra ensuite. Je me plante à la sortie d’une balise et je pars « hors carte ». Heureusement je comprends ma boulette et nous enchaînons ensuite rapidement les balises. Les Naka sont toujours là et nous partons au coude à coude pour la section VTT suivante.

- 6ème épreuve VTT suivi d’itinéraire 10km + 4km option. 2 balises option bien physiques à trouver, nous croisons Christophe en grande forme qui file en tête du Raid dans l’autre équipe Naka-Naka. Il doit bien avoir 10min d’avance mais si nous prenons toutes les balises, tout se jouera sur le résultat de la CO urbaine de Bordeaux !

- 7ème épreuve VTT road Book 8km, pas facile de se caler sur des photos et un kilométrage mais toujours accompagnés de l’équipe Naka nous trouvons les 2 balises et nous arrivons à Bouliac pour une épreuve insolite.

- 8ème épreuve questionnaire autour de l’église de Bouliac. Nous passons un peu de temps à trouver les réponses au questionnaire, il faut trouver les solutions autour de l’Eglise, c’est assez ludique et ça change du VTT. Une fois le questionnaire correctement rempli, une surprise nous attend : un équipier doit manger des insectes ! C’est Bernard qui se dévoue et il croque un grillon l’air de rien ! Nos collègues des naka ne sont toujours pas repartis nous en profitons pour nous échapper.

- 9ème épreuve VTT mémo 5km. Une carte nous attend à la sortie de Bouliac et nous devons mémoriser un itinéraire tracé sur celle-ci pour aller à la carte suivante. Ca fait travailler les méninges, mais à ce petit jeu nous parvenons à rattraper 2 équipes, nous sommes 4ème et il reste une section !

- 10ème et dernière épreuve Trail fléché 7km. Nous entamons bien rincés cette section, surtout que le parcours comporte de nombreuses cotes. C’est corsé pour une fin de raid. Bernard est un peu à la peine, une équipe des Princes Noirs de Camarsac revient sur nous. Ce sont de bons coureurs nous essayons de rester avec eux. Bernard serre les dents et s’accroche à mon sac à dos. Il faut tenir pour essayer de garder notre place. Nous relancons dans chaque descente et nous revenons sur Christophe des Naka, tout surpris de nous voir revenus si vite sur lui. Il nous apprend que les équipes devant n’ont fait aucune balise optionnelle et que pour l’instant c’était lui qui était premier, bien qu’il se soit loupé sur la CO urbaine en laissant 9 balises ! L’équipe des princes noirs craque, tout comme le collègue de Christophe et nous finissons plein pôt en duo le dernier km de ce raid. Un grosse cote pour finir et nous coupons la ligne d’arrivée en 3ème position au scratch mais avec toutes les balises en poche. A priori nous sommes premiers car les 2 équipes devant nous, n’ont pas fait les balises option. Après 6h11 d’efforts nous sommes vraiment récompensés. Bernard, tout comme moi n’en revient pas. Plus tard (21h30) nous montons sur le podium devant les 2 équipes des Naka-Naka. Ca fait plaisir !

Merci à tous les bénévoles et organisateurs d'AGN33 pour ce super Raid et à l'année prochaine.

Ascension du Cylindre du Marboré 31/08/2013

Raid Edhec 29/05 au 02/06/2013

Sergio, Bernardo, Christophe et François étaient au Raid EDHEC 2013. Un gros Raid Multisports sur 5 jours. Plus de 10h d'efforts par jour!

Voici une superbe vidéo qui retrace tout le périple

https://docs.google.com/file/d/0B_z6DrtC0O9MeXE1dm85RUd5T2M/edit?usp=sharing

C'était très intense et très costaud, mais les paysages et les découvertes valent vraiment le déplacement dans l'arrière pays niçois!

Nous avions chaque jour de grosses sections VTT et trail agrémentées de disciplines plus ludiques: via ferrata, canyoning, canoë.

En tout ce fut une superbe aventure humaine avec une équipe pleine de bonne humeur et un mental hors norme pour Sergio!

Nous finissons 7ème sur 30 équipes engagées, pas trop mal pour une première sur un raid aussi long.

Trail des Gypaêtes 14/04/2013

Salut à tous

Nous étions 6 PPA sur le trail des Gypaetes. Au départ les conditions idéales apportent beaucoup de motivation pour cette belle épreuve de 30km et 2000m de D+. Seul bémol nos entrainements respectifs ne sont pas à la hauteur de la difficulté de ce trail. Nous verrons bien….

Le départ donné ça part vite vers le Pic de Ger, je pars avec Christophe mais très vite je me retrouve seul. Je fais la première montée tranquille et je bascule dans la descente avec la 1ère féminine. Je me préserve dans la descente pour ne pas exploser mes quadri, très peu entrainés à ce genre d’exercice. Je me fais d’ailleurs la réflexion que je n’ai vraiment aucun entrainement sur ce genre de discipline. Sandrine Prisse me double avec une grande facilité, je n’ose pas la suivre. A Lourdes le soleil commence son travail de sape et cette ville porte vraiment bien son nom ! Je bois mais j’ai la gorge sêche, mes jambes son lourdes et mon moral est lourd car je ne parviens pas à courir de façon souple. Chaque légère montée est un soulagement car je peux marcher.

Je ne comprends pas trop ce qu’il m’arrive, je passe le Béout, me refais un peu la cerise dans la descente, mais la traversée de Segus me plombe à nouveau. Je n’ai aucune envie de courir sur le plat et cette chaleur m’étouffe !

Le Pibeste se dresse devant moi, heureusement le public est assez nombreux et aide à surmonter cette difficulté. Le panorama est magnifique, comme depuis le départ d’ailleurs !

Je me relance dans la descente, mais très vite je n’arrive pas à mettre du rythme. Je double Daniel Juin qui jure et peste contre cette descente qui lui fait perdre beaucoup de places. Ne pouvant courir vite je coupe dans la pente dans plusieurs endroits. Je m’arrose le plus souvent possible en traversant les ruisseaux.

Le final me parait extrêmement long et je me dis que Christophe devrait me rattraper très vite car je n’avance vraiment pas.

L’arrivée à Argelès provoque un réel soulagement, conscient de n’avoir pris aucun plaisir (à part les paysages) sur cette course. Je me dis qu’il va falloir travailler pour passer convenablement le Trail des Templiers. Mais c’est au mois d’octobre donc il reste du temps.

Christophe arrive 15min après moi, puis Eric C. 15 min après, suivi à 5min de La Sanche, 20min après c’est Steph Lucas qui passe la ligne fatigué de l’enchainement Pyrénéa, Nouste Trail, Gypaëtes ; et enfin Mickaël passe la ligne après avoir vu le diable dans la montée du Pibeste. Il a dû s’arrêter et reprendre ses esprits avant de repartir. Mickaël a surement dû regretter de ne pas repartir au ski après un samedi génial sur les pentes de Bareges !

A plus

Pyrenea Triathlon 24 mars 2013

Merci à tous les PPA et les familles pour les encouragements qui nous ont porté tout le long de l’épreuve.

Franchement ça fait chaud au cœur et de mémoire c’était la Pyrénéa avec la plus grosse ambiance !!!

Mention spéciale à mon Fan club de Gan qui m’a mis les poils, à motorman Philippe (sans EPO et juste un bidon d’eau) et bien sûr à Aurélie et Raphaël pour m’avoir supporté pendant 2 mois.

Côté course je voulais faire synthétique…comme mes peaux qui m’ont causé pas mal de tracas ;o) Le duel avec Pierre a bien eu lieu et l’outsider François était bien dans le coup comme prévu…

En résumé les bonnes sensations étaient bien là malgré les éternelles crampes de Louvie et à ski…Seule ombre au tableau, l’erreur de farter les skis la veille de la course et les peaux qui se décollent…Tellement bien que je perds complètement la peau de mon ski droit dans le mur de Cotch.

C’est évidemment pas le meilleur endroit pour recoller sa peau, j’y ai perdu pas mal de temps (peut être 1’ à 2’) et heureusement que je n’ai pas chuté car c’était moins une.

A ce moment là, Pierre en profite pour me dépasser après s’être arrêté à mes côtés pour essayer de m’aider, beau geste qui aurait pu nous couter la course à tous les 2 et même une belle gamelle!

Après cette mesaventure j’ai mis le turbo en repositionnant mon tendeur tous les 100m et j’ai grapiller les mètres qui me séparait de Pierre et de 2 autres indiv. Le déphocage a été une formalité, vu que mes peaux ne collaient pas du tout et en partant Pierre était déjà là et m’encourage, conscient que nous avons fait une très belle course. J’ai assuré ma descente, pas très sûr de mes nouvelles chaussures et je croise François avant la bascule dans le mur…Il n’était pas loin le bougre.

 Et voilà enfin je passe sous les 4h pour ma septième et en plus que cette course fut belle avec Pierre et François !!!

Félicitations à tous les PPA présents et mention spéciale à Jeff qui termine sa première Pyrénéa (sans se perdre)…BRAVO !

Bien sûr, il y a des déçus mais cela fait parti de l’expérience…La Pyrénéa est exigeante et la moindre erreur dans la gestion de l’effort et/ou dans l’alimentation se paye cash.

Fred

 

Retrouvez tous les résultats sur le site de Pyrenea sports:

http://www.pyreneasports.com/

Les givrés de Nay 03/03/2013

Laurent et Jeff vers le 17ème km, l'allure est belle et joyeuse! Ils vont enchainer avec la montée du Soulor à vélo, la grande forme! Un bel entrainement pour la Pyrénéa!

Foulées souletines 24/03/2013

Course de la Paix 2012 15/12/2012

De nombreux PPA ont participé à la Course de la Paix déguisés ou non en Père Noël. Nous avions innové en créant un traineau, en lançant des papillotes au très nombreux public et en chantant quelques chansons typiques de Noël! Un grosse rigolade et une façon différente de courir sans se prendre la tête.

Donibane - Hondarribia 27/10/2012

4 PPA sur la corniche basque venus courir ce très joli semi-marathon. Temps idéal et chacun à réaliser ses objectifs soit l'entrainement pour le mrathon pour Steve et François et de très bons chronos pour Laquille et Jeff C. Belle ambiance espagnole à l'arrivée et bon tiap pour finir de quoi donner envie de renvenir l'an prochain avec un bus chargé de PPA.

Laquille: 1h25'26

François: 1h28'47

Steve:1h31'32

Jeff C: 1h43'03

Journée "medals & wine"

Une belle après-midi organisée par et chez nos amis anglais. Débutée par une belle balade en vélo (avec une belle allure de croisière…) sur le piémont souletin puis un « melting pot » de plats et de vin. Chacun venant avec ses plats et picorant au gré de ses envies les assiettes joliment garnies, c’était très sympa.

Laurent nous avait concocté une très bonne dégustation de vin. Merci à lui.

S'en ai suivi les félicitations pour les titres dans leur catégorie de championne du monde 2012 en triathlon Longue Distance pour Cristina et le titre de Championne d'Aquitaine 2012 pour kate.

Congratulations...

Exploit salué par un "God save the Queen" revisité par un tout nouveau PPA: Fred Chipoy

Cliquez ci-dessous pour voir plus de photos

Tour du Béarn les 29 et 30 septembre 2012 - journée du samedi

Lou Gran Truc 15/09/2012

Super raid sur une journée organisé par le comité des fêtes de Ste Suzanne. Les nombreuses équipes de PPA se sont bien amusées avec une 3° place pour Christophe et François, bien qu'ils aient suivi un mauvais balisage. Sacrée rubalise!

Raid Océan 08/09/2012

4ème place pour Bernard et François, qui ont bataillé jusqu'à l'avant dernière épreuve pour le podium qui leur tendait les bras. Mais en suivant un mauvais balisage 3ème place s'est envolée!

Que de malchance sur ce raid, et ça se poursuit d'année en année!

Trail du Petit Vignemale (Cauterets) 21/07/2012

Chrsitophe, Mickaël, Sylvain, Romain et François ce sont retrouvés à Cauterets pour ce superbe Trail. Chacun se faisant plaisir à son rythme dans un cadre fabuleux.

Une course à refaire plus préparé et sans prendre la décision d'y participer 15 jours avant!

Les infos: http://www.race-cauterets.fr/index.php?pg=classement-course-vignemale&chgLang=FR

 

 

Semi marathon d'Oloron ste Marie 3/06/2012

De nombreux PPA étaient venus braver la pluie en ce premier dimanche de juin, la course fut rendue difficile par ces conditions pénibles mais chacun est reparti satisfait suivant les objectifs fixés au départ!

Raid XL (40) 28 et 29/04/2012

Nous étions dans les Landes pour une manche du challenge national des Raids, le Raid XL avec Serge, Eric et François. Joli Raid sur 2 jours mais organisation très cool, à la surfeur quoi! En fait, tous les chronos prévus ont été explosés, excepté ceux des épreuves aquatiques. En bref le samedi, Eric crève à la première épreuve VTT, on perd bien 10’, on enchaine avec du Stand up paddle sur le lac de Léon, bien galère pour mes collègues, moi je reste sur le bord. On enchaine avec du Bike and Run avec Eric et François, ça va très vite sur 7km, petite erreur de ma part qui double un relai dans l’euphorie…ensuite du VTT, là Sergio est un peu juste, le cœur à mille, un peu galère pour lui mais il s’accroche. On pose les VTT, pour une CO très rapide sauf qu’une balise ne bipe pas = 5’ de pénalité. Ensuite VTT, une erreur d’orientation en VTT de François, on finit au trou 17 du golf de je ne sais où, on perd 10/15’. On finit couché sur des long board à ramer avec les bras comme on peut, on finit mort et à 50’ des premiers, ce qui n’est pas énorme au vu du resumé ci-dessus…CO de nuit, à bloc, on met 22’ ald 45’ prévu par l’organisation, et on met 4’ au 4ème donc on est bien dans les CO mais c’est trop court pour pouvoir faire l’écart. Le dimanche, coastering (9km de course sur le sable), Eric est un peu juste, on le protège du vent, je le pousse dans la dernière côte. CO VTT de 3km, j’ai un petit coup de mou mais Francois assure, Sergio me guide pour limiter mes efforts (1er temps sur la CO)ensuite Bike and RUn, à bloc avec Eric et François, on revient sur l’équipe qui était 4ème la veille => on fait le 4ème temps sur ces 3 épreuves là ! Après c’est l’épreuve finale « pirogue hawaienne », on s’entraine avant le départ, pas évident à guider ce truc, c’est Serge qui s’y colle…48’ d’effort…On finit dans un groupe dans les 12 (je pense), satisfait de notre dimanche. Résultat : On termine 9ème sur 33 à 1h des premiers (on a le 6ème temps du dimanche)…..Donc quelques regrets mais on fera mieux sur la prochaine manche prévue en Juillet !??!! Fred

25 mars 2012 - Marathon de BARCELONE

Nous étions 4 PPA au départ de cette distance mythique. Le jour J tant attendu après des semaines d'entrainement. Un temps idéal, une ville insolite, des spectateurs en masse et bruyants, de la musique, tous les ingrédients étaient réunis pour que ce marathon soit inoubliable. Nous en avons tous bavé mais quelle fierté et quelle émotion de passer cette ligne d'arrivée acclamés comme des rock stars!

Un bon repas arrosé de soleil et de bon vin fut très réconfortant. Et même avec nos jambes de bois nous avons quand même profité de cette belle ville de Barcelone

Nous avons tous fini avec des temps très corrects:

Bernard: 3h11 / François: 3h13'52 / Sylvain: 3h48 / Hélène: 4h03

 

17 au 31 Mars 2012 - Mapy au Raid Aïcha des gazelles

Mapy (cheville ouvrière du Raid PPA) participe au Rallye Aïcha des Gazelles au Maroc avec son amie Nadège, vous pouvez suivre la course en temps direct sur le site:

http://www.rallyeaichadesgazelles.com/fr/rallye/2012/en-direct/

Allez voir c'est bluffant vous suivez la position de leur voiture en quasi direct.

Bonne chance à elles deux

la galette 2012

rando printaniere en janvier        tous à la cabane de boué ,en famille,par beau temps et quelques neiges eternelles  

Course de Noël 2011

Une Course de la Paix pour cloturer cette saison 2011, joli programme surtout avec un parcours corrigé qui emprunte les rues illuminées du centre ville de PAU. Nous étions plus de 20 à défier la pluie déguisés en Père Noël, en renne et même en sapin. 

La fête s'est ensuite poursuivie au Royal un bar-restaurant de nuit très sympa qui accueille du monde jusqu'à 3h du mat! Un lieu à recommander si vous aimez manger, boire et danser!

Trail de Lahourcade 2011

Quelques photos d'un très joli parcours de 19km

Les ravitaillements spéciaux sur le Trail de Lahourcade
Les ravitaillements spéciaux sur le Trail de Lahourcade

CO BORDERES 27 novembre 2011

Trail d'halloween - St Paul les Dax - 30/11/2011

5 PPA étaient présents à la 1ère édition du trail d'Halloween organisé par St Paul les Dax triathlon au lac de Cristus,site idéal pour ce type d'épreuve et météo idéale aussi.
 Notre ami Sébastien Etchepare,triathlète et raider,s'est beaucoup investi pour que cette nouvelle épreuve se déroule au mieux et séduise les concurrents venus nombreux, surtout des Landes mais aussi qqs béarnais d'Orthez plus ceux de PPA :
    Kate et Francine sur le 9km
    Pierre,Paul et Yves LN sur le 18km
Sans oublier Véro,blessée au genou qui nous a encouragés.
Halloween fut prétexte aux déguisements ce qui donnait une touche d'originalité fort sympathique à l'épreuve.
Le parcours du 9km ne présentait pas de difficultés particulières,bien flêché jamais totalement"plat"avec beaucoup de relances,en grande partie sur sentier stabilisé donc peu de sable "mou" et une seule ligne droite sur bitume avant le ravito. au 4.5km mais elle ne devrait plus y figurer l'an prochain !
 
Sur le 18km: long single track ,sinueux et technique ,4"montées"raides.Les 3 PPA boys sur la même ligne au départ vont se déchirer pour faire la trace sans se perdre de vue.Au 3è km, ils sont à egalité sachant qu'un des 3 est moins" égal" que les autres!!     Je franchis la ligne avec la banane  sous ma perruque orange puis apprends avec stupeur que la quille est déjà sous la douche et que Paul attend son tour alors que je les pensais perdus sur ce parcours sans bitume!
 

Somontano Ultra Trail 2011

Superbe performance d'yves Ginesta qui participait à son premier Ultra Trail celui de Somontano en Sierra de Guara (Espagne). Un parcours démesuré 98km et 5700m de D+ pour un exploit et une aventure personnelle exceptionnelle.

 

Los tres primeros clasificados de la UTGS 2011 han sido:

1º ALVARO RODRIGUEZ BARREIRO (Burgos) 11h 42m 43s.

2º YVES GINESTA (Asson, Francia ) 12h 52m 04s.

3º BORJA RODRIGUEZ BLANCO (Basauri) 12h 59m 49s

 

Téléchargez ICI tout le récit de cet Utratrail par Yves Ginesta.
Ultratrailsomontano 2011 récit.pdf
Document Adobe Acrobat [21.7 KB]
Télécharger

Le tour du Béarn 2011: où comment passer un week-end ensoleillé entre-amis

23ème édition du tour du Béarn les 01 et 02 octobre 2011, un week-end de course à pied en relais avec 12 PPA sur les 14 concurrents sous les couleurs de Philippe Sarrès, notre fidèle sponsor sur cette épreuve depuis 6 éditions.

Et pour la deuxième fois, depuis que PPA s'est lancé dans cette aventure, nous avons réussi à constituer 2 équipes. Les équipes seront les suivantes:

Philippe Sarres PPA l’Ouest : Mika L, Mika V., Pierre, Bruno, Fred, Laurent, Hélène 

Philippe Sarrès PPA l’Est : Sylvain, Eric, François, Steph, Christophe, Romain, Lionel

De jolis duels se sont succédés tout au long du WE sous un soleil de plomb! Les paysages étaient magnifiques ainsi que l'état d'esprit toujours au beau fixe chez PPA.

Les résultats sont très honorables avec une 14ème pour PPA Ouest et une 18ème pour PPA Est.

Tous les réslutats sur le site du Tou du Béarn/

http://tourpedestredubearn.jimdo.com/

Raid Océan 2011 : comment on vous enlève le goût de la victoire de la bouche !

L'équipe PPA Gin-Roc composé de Yves Ginesta et François terminent 2ème après avoir couru ce Raid toujours en tête. La faute à une erreur de pointage de balise!!!!

Les autres équipes;  PPA mixte (Marianne et Chrsitophe) terminent 37ème et les frères Moneinchons (Sylvain et son frère Stéphane) terminent 41ème!

Téléchargez ICI le récit de ce joli Raid
RaidOcean2011.pdf
Document Adobe Acrobat [12.7 KB]
Télécharger